Aller au contenu

François Bayrou : Humanisme et hommage à l’Economie Sociale et Solidaire

2012 février 12

François Bayrou organisait ce samedi 11 février son troisième forum de l’Agenda 2012-2020, consacré au thème essentiel de la « Solidarité ».
Son discours de clôture a été fortement emprunt d’humanisme.

Tout d’abord, il fustige Nicolas Sarkozy sur ce qu’il présente comme des « valeurs » ou ses projets de référendums sur les chômeurs ou les étrangers, qui ne pourront que créer de la division au sein des français. Ce qu’aucun de ses prédécesseurs de la cinquième République n’aurait accepté.
Il lance ensuite un appel à tous ceux « qui ont une certaine idée de la France, qui sont des républicains et qui sont des humanistes » à ne pas laisser dire ou faire de telles erreurs ; en rappelant à l’occasion les exemples de « Chaban et sa nouvelle société ; de Gaulle et la participation ; les libéraux qui attachent un si grand prix à la sagesse de la loi ».

Puis il fait partager ses propositions dans le domaine de la « Solidarité » :
   Notre modèle social, c’est d’abord dans la lutte contre la précarité qu’il faut le juger.
   La vraie solidarité, c’est de trouver et de garder un travail.
   L’avenir de la protection sociale, notamment pour la santé et la retraite, c’est la justice et l’équilibre des régimes.
   Le logement, c’est la clé de l’humanisation de la société.
   La dépendance et le handicap doivent faire l’objet d’une politique commune d’aide à l’autonomie de la personne.
   La lutte contre la solitude.
   Intégration et lutte contre les discriminations.
   Égalité hommes / femmes.
   Économie sociale et solidaire, associations.

Enfin et c’est tout aussi important, il termine par un hommage et un soutien à l’Economie Sociale et Solidaire :

Rien n’est possible par l’État seul. Il est trop loin. Rien n’est possible par les collectivités locales seules. Les administrations sont peu imaginatives. Je voudrais finir cette intervention par un hommage rendu et une déclaration de confiance aux associations, ou aux entreprises de l’économie sociale et solidaire. Ceux qui acceptent les règles et les contraintes de l’économie normale, mais dont le but n’est pas le profit mais l’amélioration de la société.


AGENDA 2012/2020, 3ème Forum, discours de… par bayrou

Pas de commentaires pour le moment

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :